Armour Group announces acquisition of Elite Insurance Company

Armour Group Ltd ("Armour") announces the completion by a group of investors led by Armour of the acquisition of Elite Insurance Company Ltd ("EIC") and its affiliate Elite Business Development Ltd ("EBD"). Collectively EIC & EBD are hereinafter referred to as "Elite"

EIC is an insurance company domiciled and regulated in Gibraltar, which previously distributed its products through third party intermediaries located in UK and Europe. On the 5th July 2017, Elite announced that it had ceased writing new business

As part of the change of control of Elite, an Armour affiliate - Armour Risk Management Limited is taking operational management of Elite and is assuming key members of staff with in depth knowledge of the business.

The Gibraltar Financial Services Commission (GFSC) has approved and was supportive of the change of control and the concurrent change in operational management from Elite to Armour. The submission for the approval of the transaction was made to the GFSC on the basis that the transfer will provide on-going professional run-off management and appropriate corporate governance for Elite. Armour and its affiliates bring professional run-off management with significant experience and operational scale, which will benefit the policyholders of Elite.

About Armour Group Ltd

Armour is a Bermuda based group of insurance and service companies which specialize in the creation and implementation of solutions and acquisitions within the run-off and other specialty sectors of the global insurance and reinsurance marketplace. Its principals, Brad Huntington and John Williams have more than 50 years combined experience in the insurance and reinsurance markets. Armour recently announced a major investment in its platform by Aquiline Capital Partners LLC, a New York-based private equity firm investing in financial services and financial technology.

Elite Insurance statement on CBL New Zealand


We (the Directors of Elite Insurance) have informed the Gibraltar Financial Services Commission that the company has been affected by the recent appointment of an interim liquidator to New Zealand's CBL Insurance Ltd. We are actively engaged in seeking to achieve a suitable commercial outcome. The current situation is a result of a reinsurance arrangement with CBL NZ which represents the majority of Elite's assets. As a result, we have committed to a restricted payments protocol designed to ensure that creditors as a whole are treated equitably. This is a short term situation and the directors continue to assess the situation regularly. We are currently engaged with the CBL interim liquidator and the GFSC to achieve a positive outcome for policyholders. Creditors should direct any questions to eliteclaims@armourrisk.com.

Update as at 9th August 2018:
Further to our previous statement, the complexity of the situation has meant that the negotiations have taken longer to finalise than originally envisaged. However, we (the Directors of Elite Insurance) are pleased to announce that we have now been able to agree a resolution with the CBL interim liquidator. The next stage is for the agreement that has been reached to be reviewed and approved by the necessary authorities, including the Reserve Bank of New Zealand and the High Court of New Zealand (“the HC”). A hearing has been listed at the HC for 30 and 31 August 2018. Once approval has been received then the process of ceasing the restricted payments protocol can be commenced by Elite. In the meantime creditors should continue to direct any questions to eliteclaims@armourrisk.com.

Update as at 31st August 2018:
Our last update (dated 9 August 2018) stated that Elite had been able to agree a resolution with CBL NZ's interim liquidator. The agreement required review and approval by the necessary authorities, including the Reserve Bank of New Zealand ("RBNZ") and the High Court of New Zealand ("the HC"). The HC has however received some objections to the agreement which the interim liquidator and Elite are working to resolve. The HC hearing that was scheduled to take place on 30 and 31 August 2018 has been postponed until 24 and 25 September 2018.
We will provide a further update on when Elite will recommence payments by Friday 7 September 2018.
In the meantime creditors should continue to direct any questions to eliteclaims@armourrisk.com.

Update as at 10th September:
In our update on 31 August, we (the Directors of Elite Insurance) outlined that although Elite had been able to agree a resolution with CBL NZ's interim liquidator, the High Court of New Zealand ("the HC") had received some objections to the agreement, which the interim liquidator and Elite were working to resolve. We also confirmed that the HC hearing that was scheduled to take place on 30 and 31 August 2018 had been postponed until 24 and 25 September 2018, and that we would provide an update on when Elite would recommence payments by Friday 7 September.

The directors would like to reassure Elites policyholders that we are continuing to actively work closely with all key stakeholders of both CBL and Elite to achieve a positive outcome for policyholders, including recommencing payments as swiftly as possible. As outlined in our statement on 9 August, the discussions are extremely complex and although we have made significant progress we are not yet in a position to remove the restricted payments protocol. We will continue to provide updates on when we expect to recommence payments as soon as it is available. The HC hearing remains listed for 24 and 25 September 2018.
In the meantime creditors should continue to direct any questions to eliteclaims@armourrisk.com.

Update as at 2nd October 2018:
The High Court of New Zealand ("the HC") has issued its judgment following the hearing held on 24 and 25 September 2018. The HC ruled that, in accordance with the relevant legal provisions, CBL Insurance Limited's ("CBL") Interim Liquidators' statutory powers did not extend to allow them to execute the proposed agreement between the parties ("the Agreement"). Therefore whilst the Agreement cannot be entered into at this stage, purely due to a legal technicality, it remains a valid resolution upon CBL entering liquidation. In the meantime Elite's directors continue to plan alternative courses of action with all key stakeholders of both CBL and Elite to expedite a positive outcome for policyholders and creditors. As highlighted by the HC, these include a Scheme of Arrangement or a Deed of Company Arrangement.

Accordingly we will provide a further update on when Elite will recommence payments.

In the meantime creditors should continue to direct any questions to eliteclaims@armourrisk.com.

Update as at 4th October 2018:
The Directors of Elite Insurance are pleased to inform all interested parties that, effective immediately, Elite has removed the restricted payments protocol affecting Elite's policyholders.

As previously disclosed, Elite had committed to the short-term restricted payments protocol, which was designed to ensure that creditors as a whole are treated equitably, after Elite was affected by the recent appointment of an interim liquidator to New Zealand's CBL Insurance Ltd. ("CBL"). This situation was the result of a reinsurance arrangement with CBL whereby Elite represents the largest creditor in value against CBL's assets. Due to the complexity of the situation, the removal of this payments protocol has taken longer than originally expected.

Following a recent judgment by The High Court of New Zealand, it has been determined that CBL Insurance Limited's Interim Liquidators' statutory powers do not allow it to enter into an agreement with Elite at this stage, although it remains a valid resolution upon CBL entering liquidation. In the meantime, Elite's Directors also continue to pursue alternative courses of action in New Zealand with all key stakeholders of CBL to expedite a positive outcome for policyholders and creditors.

The filings and process leading to the recent New Zealand judgment, as well as the judgment itself, provides Elite with clarity on the current situation, allowing the company to chart a path forward and take greater control over the process to ensure affected Elite policyholders receive their due payments as quickly as possible. The Directors continue to work towards a final and positive outcome for recovery of monies owed to it by CBL for the benefit of Elite's policyholders and creditors.

In the meantime creditors should continue to direct any questions to eliteclaims@armourrisk.com.

Contact

Gibraltar
Suite B, First Floor, Red House, 68 Main Street, Gibraltar,
GX11 1AA.
Tel:+350 200 51061

London
c/o Armour Risk Management Ltd, 20 Old Broad Street, London, EC2N 1DP
Tel:0845 601 1221 / 0345 601 1221

Madrid
Calle Serrano 116, 28006.
Tel:+34 91 286 56 74
Email: info@elite-insurance.es

Milan
Via della Moscova 3, 20121.
Tel:+39 02 30 35 30 00
Email: info@elite-insurance.it

Paris
33 Rue Galilée, 75116.
Tel:+33 (0)1 76 77 45 12
Email: info@elite-insurance.fr

  • Le Groupe Armour (Armour Group Ltd « Armour ») annonce l'acquisition de la compagnie Elite Assurances (Elite Insurance Company)

  • Le groupe Armour (Armour Groupe Ltd « Armour ») annonce la finalisation de l'acquisition d'Elite Assurances (Elite Insurance Company Ltd « EIC ») et de sa filière (Elite Business Development Ltd « EBD ») par un groupe d'investisseurs dirigé par Armour. EIC est une compagnie d'assurance domiciliée et régulée à Gibraltar. Elle proposait auparavant ses produits par le biais de tierces parties intermédiaires situées au Royaume Uni et en Europe. Le 5 Juillet 2017 Elite avait annoncé la cessation de nouvelles activités. Dans le cadre du changement de direction d'Elite (une filière d'Armour), Armour Risk Management Limited prend en charge la direction des opérations d'Elite en intégrant des salariés clés qui ont des connaissances approfondies du marché des assurances. La Commission des Services Financiers de Gibraltar (Gibraltar Financial Services Commission GFSC) a approuvé et soutenu la passation de pouvoir ainsi que le changement simultané de la direction des opérations d'Elite à Armour. La soumission de la transaction pour approbation a été faite auprès de la GFSC (Commission des Services Financiers de Gibraltar) sur la base d'un transfert permettant une administration professionnelle et continue des dossiers courants et d'une gouvernance collective appropriée pour Elite. Armour et ses filières permettent une gestion professionnelle des dossiers en cours avec une expérience significative et une échelle d'opération qui profite aux assurés d'Elite.


  • A propos du Groupe Armour (Armour Group Ltd)

  • Armour est un groupe de compagnies d'assurance et de service basé dans Les Bermudes. Il est spécialisé dans la création, l'implémentation de solutions et les acquisitions de dossiers courants mais aussi d'autres secteurs spécialisés dans l'assurance globale et sur les marchés de la réassurance. Ses principales compagnies Brad Huntington et John Williams ont plus de 50 ans d'expérience cumulative sur les marchés d'assurance et de réassurance. Armour a annoncé un investissement important dans la plateforme d'Aquiline Capital Partners LLC. C'est une société financière privée qui investit dans les services financiers et la technologie financière.

  • Déclaration d'Elite assurance (Elite Insurance) a propos de CBL Nouvelle Zélande

  • Nous (Directeurs d'Elite Assurance) avons informé la Commission des Services Financiers de Gibraltar que la société a été affectée par la nomination d'un liquidateur provisoire pour CBL Insurance Ltd en Nouvelle Zélande. Nous nous engageons à rechercher activement un aboutissement commercial adapté. La situation actuelle est le résultat d'un accord de réassurance passé avec CBL NZ, représentant majoritaire des actifs d'Elite. Par conséquent, nous sommes engagés à un protocole de paiements limités, conçu afin que les créanciers soient traités équitablement. C'est une situation à court terme, les directeurs continuent d'évaluer la situation régulièrement. Nous faisons actuellement un travail approfondi avec le liquidateur provisoire de CBL et la Commission des Services Financiers de Gibraltar afin d'aboutir à une issue favorable pour les titulaires de police d'assurance. Pour toutes questions les créanciers peuvent s'adresser à eliteclaims@armourrisk.com.

    Mise à jour du 9 Août 2018 :

    En complément à notre déclaration précédente : la complexité de la situation a retardé la finalisation des négociations qui ont pris plus de temps que prévu. Cependant, nous (Directeurs d'Elite Assurance) avons le plaisir d'annoncer que nous sommes parvenus à trouver un accord de résolution avec le liquidateur intérimaire CBL. La prochaine étape est la revue et le consentement de cet accord par les autorités compétentes, incluant la Banque de Réserve de Nouvelle Zélande et la Court Suprême de Nouvelle Zélande (« the HC »). Une audience a été fixée à la Court Suprême pour le 30 et 31 Août 2018. Une fois l'approbation reçue, le processus de cessation du protocole de paiements restreints pourra être entamé par Elite. En l'attente les créditeurs peuvent adresser leurs questions à eliteclaims@armourrisk.com.

    Mise à jour du 31 Août 2018
    Notre dernière mise à jour (datée du 9 août 2018) spécifiait qu'Elite a trouvé un accord de résolution avec le liquidateur intérimaire CBL Nouvelle Zélande. L'accord doit être approuvé et autorisé par les autorités compétentes, y compris la Reserve Bank de Nouvelle Zélande (« RBNZ ») et la Cours Suprême de Nouvelle Zélande (« the HC »). La Cours Suprême a reçu des objections à cet accord que le liquidateur provisoire et Elite essaient de résoudre. L'audience devant la haute cour prévue le 30 et 31 août a été reportée aux 24 et 25 septembre 2018.
    Nous ferons une nouvelle mise à jour quand Elite enclenchera les procédures de paiement le Vendredi 7 Septembre 2018.
    En l'attente, les créanciers peuvent continuer à soumettre leur demande d'information à eliteclaims@armourrisk.com.

    Mise à jour du 10 Septembre 2018 :
    Dans notre mise à jour du 31 août, nous (les administrateurs d'Elite Insurance) avons souligné que bien qu'Elite ait pu se mettre d'accord avec le liquidateur intérimaire de CBL NZ, la Cour Suprême de Nouvelle-Zélande ("HC") a reçu des objections que le liquidateur intérimaire et Elite essayaient de résoudre. Nous avons également confirmé que l'audience de la cour suprême (HC) qui devait avoir lieu les 30 et 31 août 2018 avait été reportée aux 24 et 25 septembre 2018. Nous devions vous tenir informé avant le Vendredi 7 Septembre 2018 du suivi concernant la reprise des paiements par Elite.

    Les administrateurs souhaitent rassurer les assurés d'Elite que nous continuons à travailler en étroite collaboration avec les principaux intervenants de CBL et d'Elite afin d'aboutir à un résultat positif pour les assurés, y compris dans le but de reprendre les paiements le plus rapidement possible.
    Comme indiqué dans notre déclaration du 9 août, les discussions sont extrêmement complexes et, bien que nous ayons fait des progrès importants, nous ne sommes pas encore en mesure de lever le protocole de paiements limités. Nous continuerons à fournir des mises à jour relatives à la reprise des paiements dès qu'ils seront disponibles. L'audience de la Cour Suprême (HC) est toujours prévue pour les 24 et 25 septembre 2018.
    En attendant, les créanciers doivent continuer à adresser leurs questions à eliteclaims@armourrisk.com.

    Mise à jour du 2 octobre 2018 :
    La Haute Cour de Nouvelle-Zélande (appelée ci-après « HC ») a rendu son jugement à la suite des audiences qui se sont tenues les 24 et 25 septembre 2018. La HC a prononcé sa décision en vertu des règles en vigueur, et statué que les pouvoirs des liquidateurs provisoires de CBL Insurance Limited (« CBL »)ne leur permettaient pas d'exécuter l'Accord proposé (ci-après « Accord ») par les parties. En conséquence, bien que cet Accord ne puisse être appliqué à ce stade, en raison d'un point juridique technique, cela restera néanmoins une décision valide dès l'entrée en liquidation définitive de CBL.

    Toutefois, et dès maintenant les directeurs d'Elite tentent d'organiser des solutions alternatives incluant tous les intervenants clés tant de CBL que d'Elite afin de permettre d'arriver au plus vite à une issue positive pour tous les assurés et créanciers. Tel qu'indiqué par la HC, cela inclue un accord de concordat ou un Acte d'accord d'entreprise.

    Par conséquent, nous vous apporterons une mise à jour complémentaire dès que possible quant au redémarrage du paiement des indemnités par Elite.

    Les créanciers peuvent continuer d'adresser toute demande à eliteclaims@armourrisk.com.

    Mise à jour du 4 octobre 2018
    Les directeurs d'Elite Insurance ont le plaisir d'informer toutes les personnes concernées qu'Elite s'est retirée du protocole de paiement restreint affectant les assurés d'Elite, avec effet immédiat.

    Tel qu'indiqué précédemment, Elite avait pris part à un protocole restreint de paiement provisoire, ayant pour but de s'assurer que tous les créanciers soient traités de manière équitable, après qu'Elite ait été affectée par la nomination d'un liquidateur provisoire pour l'entreprise néo-zélandaise CBL Insurance Ltd (« CBL »). Cette situation était la conséquence d'un accord de réassurance avec CBL dans lequel Elite est le créancier majoritaire aux droits du patrimoine de CBL. En raison de la complexité de la situation, le retrait de ce protocole de paiement a pris plus de temps qu'il n'avait été envisagé initialement.

    A la suite d'un récent jugement par la Haute cour de Nouvelle-Zélande, il a été statué que les pouvoirs du liquidateur provisoire de CBL Insurance Limited ne lui permettaient pas de signer un accord avec Elite à ce stade, bien que cela reste une solution valide une fois la liquidation définitive de CBL prononcée. Toutefois, et dès maintenant les directeurs d'Elite continuent d'organiser des solutions alternatives incluant tous les intervenants clés tant de CBL que d'Elite afin de permettre d'arriver au plus vite à une issue positive pour tous les assurés et créanciers.

    Le processus ayant mené à ce récent jugement rendu en Nouvelle-Zélande, ainsi que le jugement rendu lui-même, permettent d'apporter de la clarté quant à la situation actuelle d'Elite. Cela permet à la société de reprendre en main un plus grand contrôle sur le sort des assurés d'Elite en vue de leur permettre de recevoir les paiements dus au plus vite. Les Directeurs continuent de travailler à l'obtention d'une solution positive et définitive concernant la récupération des sommes dues par CBL au profit des assurés et créanciers d'Elite.

    Les créanciers peuvent continuer d'adresser toute demande à eliteclaims@armourrisk.com.

  • L'assurance construction d'Elite France

  • En ce qui concerne les activités liées à l'assurance construction d'Elite France, nous nous permettons de vous informer que le contrat de service avec IMS Expert a été interrompu. Nous procédons actuellement à la mise en place d'alternatives et vous tiendrons informés des évolutions dès que possible. Des retards dans les temps de réponse pourraient inévitablement en résulter. Nous vous prions d'être patient pendant cette période transitoire. Restez assurés que nous répondrons à toutes vos correspondances et à vos questions dès que nous sommes en mesure de le faire. Veuillez nous contacter à eliteclaims@armourrisk.com.

    Si vous souhaitez nous contacter à propos du service reçu, n'hésitez pas à nous écrire à l'adresse europeanservice@armourrisk.com ou contactez-nous par téléphone au 01.76.77.45.12. Un document résumant le processus de traitement des réclamations peut être téléchargé ici.